Aller au contenu principal


UAA 2.2.2. Médias et informations

Compétences

Questionner ce qui semble évident, ce qui se présente comme vrai dans les médias et sur les réseaux sociaux
Questionner la manière dont les médias et les réseaux sociaux transmettent l’information et construisent la réalité



Thème
Environnement et catastrophisme

 

Le traitement médiatique d’événements phares de l’actualité

I. Dumez, Canopé, Clemi & Dessinez Créez Liberté, 2015.

Ce kit pédagogique propose une méthodologie et des pistes pédagogiques autour du traitement de l'actualité par les médias.

traitement médiatique

Démarche de recherche

éd. Hypothèse.

Ce schéma méthodologique interactif présente les différentes étapes de la démarche de recherche scientifique pouvant être menée avec des élèves (sensibilisation, questionnement, activités expérimentales, synthèse, débat, utilisation des connaissances acquises).

schéma

Quelle place pour les émotions ?

dossier du magazine Symbioses n°120, éd. Réseau IDée, Automne 2018.

Ce dossier est consacré aux émotions, qui sont au cœur de notre relation à l’environnement: joie, colère, tristesse, peur, dégoût… Comment l’éducateur peut-il prendre en compte ses émotions et celles de son public? Quelle limite entre formatrice et psychologue? Comment passer de l’émotion à l’action?

Symbioses 120

Faire place aux émotions

article issu du dossier du magazine Symbioses n°108, éd. Réseau IDée, Automne 2015.

Interview de Vincent Wattelet, psychologue et formateur en processus de transition, sur la place des émotions face aux changements climatiques.

Symbioses 108
 
 

Thermostat 6

éd. Les Gobelins, 2018. (Durée: 4’48”)

Ce court-métrage d’animation est une allégorie d’un monde incapable de prendre toute la mesure du changement climatique et d’évoluer.


La catastrophe aura-t-elle lieu ?

émission Les Chemins de la philosophie, Philosophie de l’écologie (3/4), France Culture, 28/11/2018. (Durée: 58 min.)

Ce podcast sur le catastrophisme tente de répondre aux questions suivantes: allons-nous tout droit vers une catastrophe écologique? Sur quels présupposés philosophiques reposent les discours catastrophistes? Son objectif est-il de motiver la prise de conscience afin que justement la catastrophe n'arrive pas ?


Echange croisé « Faut-il être catastrophiste ? »

compte-rendu du débat animé par Associations 21 sur le catastrophisme, festival LaSemo, 9/7/2011.

Ce débat portait sur la question millénaire réveillée par la catastrophe de Fukushima : le monde est-il foutu ? Après une introduction sur la notion de catastrophisme, suivent les avis de Christophe Schoune, secrétaire général d’Inter-Environnement Wallonie, de Stéphane Parmentier d’Oxfam Solidarité et de Vincent Georis, journaliste de l’Echo, de retour du Japon.


Catas­tro­phisme. Apoca­lypse now ?

C. Bene­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­detto, Equipes populaires, dossier du magazine Contrastes, janvier 2018.

Article, questions de débat et analyse autour de la notion de catastrophisme. Le catas­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tro­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­phisme de notre époque a-t-il une parti­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­la­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rité ? Qu’est-ce qu’il nous apprend sur notre société ? Le discours empreint de catas­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tro­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­phisme est-il effi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cace ? Ou au contraire nous conduit-il à l’im­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­mo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­bi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­lisme ?


Effondrement : seul scénario réaliste ?

Arthur Keller, Série NEXT, #S02 E04, 20 juin 2019.

Cette vidéo explique différents scénarios d'évolution de notre système Terre, sachant que son empreinte écologique augmente de façon exponentielle (population, émissions...) dans monde qui est fini, c-à-d avec une biocapacité limitée.

  • Voir la vidéo (à partir de 0:25) :

Le catastrophisme climatique dans le cinéma grand public

N. Magne, dans Ethnologie française 2009/4 (Vol. 39), pp. 687-695.

Cet article présente une recherche basée sur quatre films permettant l’étude des paysages du catastrophisme climatique dans le cinéma grand public (Soleil vert de R. Fleischer, Le jour d’après de R. Emmerich, Une vérité qui dérange de D. Guggenheim et Un jour sur terre d’A. Fothergill et M. Linfield). Ces films appartiennent à des genres différents : film d’anticipation, film catastrophe, conférence filmée et genre documentaire. Il s’agit d’étudier l’évolution du traitement des paysages dans ces films depuis les années 1970, et de comprendre le passage de l’angoisse d’une terre surpeuplée à la vision d’une planète sanctuarisée et vide d’êtres humains.


Le catastrophisme écologique contre la démocratie

A. Chollet et R. Felli, in: VertigO, la revue électronique en sciences de l’environnement, Volume 15 Numéro 2, Septembre 2015.

Cet article interroge le régime temporel spécifique associé au catastrophisme écologique, et en particulier dans sa variante climatique. Il cherche à montrer que les images du futur qui sont utilisées dans les discours catastrophistes produisent des positions politiques antidémocratiques, et plaide pour leur remplacement par une autre conception du futur, de la temporalité, et du temps.


Le journalisme sous l’emprise de la catastrophe

M. Lits, G. Lits et B. Lits, in: Communication, vol. 34/2, 2017.

Cet article s’intéresse à la manière dont les médias participent à la configuration de l’histoire. À partir de l’analyse du contenu de deux suppléments publiés par le journal Le Soir, il met en évidence quelques pistes de recherche exploratoires relatives à la centralité des référentiels du risque et de la catastrophe dans la sélection des faits historiques importants réalisée par les médias. Il montre également comment les questions de la centralité de la science et de l’expertise dans notre rapport au monde semblent aujourd’hui être un prisme central dans la construction médiatique du passé, du présent et du futur.